Un attentat revendiqué dans la prison d'Osny, un autre déjoué par les services de police. Qu’est-ce qui conduit de jeunes Français à rejoindre les rangs des djihadistes ?

Telegram, un des réseaux sociaux utilisés par les djihadistes
Telegram, un des réseaux sociaux utilisés par les djihadistes © Maxppp / ARNAUD JOURNOIS

La France est plus que jamais sous la menace terroriste : le procureur de Paris François Molins le disait il y a une semaine tout juste avant qu’on ne découvre une voiture remplie de bonbonnes de gaz à Paris et que la police n’interpelle trois femmes hier soir dans l’Essonne, trois femmes qui auraient eu l’intention de passer à l’action.

Pourquoi des jeunes gens et des jeunes filles ayant grandi en France en arrivent à détester leur pays au point de tomber dans le djihad. Quelles sont les raisons de cette haine ?

Claire Servajean en parle avec ses invités :

  • L’écrivain Tahar Ben Jelloun qui vient de publier au Seuil « Le terrorisme expliqué à nos enfants ».
  • le psychiatre Serge Hefez qui dirige la consultation de déradicalisation à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière.
  • Nadia Remadna, fondatrice de la Brigade des Mères de Sevran en Seine St Denis.

N°vert Stop jihadisme 0 800 005 696 : Stop djihadisme.gouv.fr


Les invités

Les références

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.