Depuis le 1er janvier 2018, vous avez le droit de travailler à distance, chez vous ou bien ailleurs, sans que cela soit précisé dans votre contrat de travail. Toutefois, la France reste en retard par rapport à d'autres pays européens et le télétravail se développe essentiellement dans le secteur privé.

Aujourd'hui le télétravail est majoritairement effectué à domicile
Aujourd'hui le télétravail est majoritairement effectué à domicile © Getty / Ken Wramton

Un bon ordinateur, un téléphone efficace, un Wifi qui cavale, et ainsi soit le travail. A-t-on besoin de se rendre dans l’entreprise pour travailler ? Pourquoi pas le faire à la maison ? Ou dans un espace de co-Working ? Pour rester dans une ambiance de travail sans avoir à traverser la ville ou la France. Le télétravail ne met pas à distance du travail mais de l'entreprise seulement. 

Les grèves, en ce moment, font repenser à cette option encore peu rependue, en France. Où en sommes-nous par rapport à nos voisins européens et au reste du monde ?

On n'est pas très télétravail parce qu'on a peur de l’isolement et des conséquences sur une carrière. C'est l'argument des salariés. Parce qu'on a peur de perdre en cohérence d'équipe, ça c'est l'argument des employeurs. 

Pourtant la nouvelle loi travail encourage le télétravail, théoriquement. Elle demande désormais à l'employeur de motiver un refus. 

Les chiffres bougent à peine, il est d'ailleurs très difficile de trouver des données fiables, preuve que le télétravail peine à entrer dans notre culture. 

Comme si le travail à distance, un peu comme l'amour à distance : c'était marrant au début et puis finalement pas très pratique.

On en parle ensemble ! Soyez les bienvenus. 

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.