Alors que la contestation sociale s’inscrit dans la durée, pour les commerces, c’est déjà l’heure des comptes, avec la crainte de recettes diminuées. Tandis que nombre d’infrastructures sont paralysées et que les déplacements sont devenus difficiles, pourrait-il y avoir un impact du mouvement sur l’économie française ?

Les mobilisations auront-elles un impact sur l'économie ? Photo de la manifestation du 10 décembre 2019 à Lille
Les mobilisations auront-elles un impact sur l'économie ? Photo de la manifestation du 10 décembre 2019 à Lille © AFP / Denis Charlet

Sixième jour de grève aujourd’hui en France. Et un chiffre, avancé par l’Alliance du commerce : 30% de chute de fréquentation des magasins, surtout dans le centre-ville des grandes agglomérations. La secrétaire d’Etat à l’Economie Agnès Pannier-Runacher s’est inquiétée hier des conséquences de la mobilisation sur le tourisme notamment, exhortant les Français à consommer « maintenant » pour soutenir les artisans. 

En cause dans cette baisse : les magasins qui anticipent de potentiels incidents en baissant leurs rideaux, et surtout la grève des transports qui rend les déplacements plus compliqués. Alors les salariés ont souvent du mal à arriver sur leur lieu de travail, ne peuvent pas toujours pratiquer le télétravail, car cette méthode ne convient qu'à certaines professions. Et incidemment, ils ont moins de facilités à aller faire leurs courses, à partir le weekend. 

Du côté des économistes, on calme tout de même le jeu, en parlant d’effets essentiellement microéconomiques, au faible impact sur l’année. Comme pour la grève de 1995, dont les pertes ont été largement compensées par un regain d’activité au trimestre suivant. Reste que les petits commerces, déjà fragilisés ces dernières années, pourraient, eux, sérieusement en pâtir.

Une grève, si conséquente soit-elle, peut-elle réellement avoir un impact durable sur l’économie ? Est-il possible de mesurer, d’évaluer ces effets, surtout si le mouvement dure ? Peut-on s’appuyer sur des exemples passés, comme la crise des gilets jaunes ? 

En raison d'un mouvement social à Radio France, nous ne serons pas en mesure de prendre vos appels. Mais vos questions sont les bienvenues par mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com, et les questions posées au standard – 0145247000 – seront lues à l’antenne.

Les invités
  • Alain GrisetPrésident de l'assemblée parmanente des chambres de métiers de France (APCMA)
  • Mathieu PlaneEconomiste à l'OFCE. Directeur adjoint du département « analyse et prévision » à l’OFCE
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.