Le "déni de grossesse" est un trouble psychique grave : on en compte un en moyenne pour 500 naissances. Il se définit comme le fait pour une femme enceinte de ne pas avoir conscience de l'être. On parle de déni partiel s'il prend fin avant le terme de la grossesse ou de déni total s'il se poursuit jusqu'à l'accouchement. Invités : - Sophie Marinopoulos, psychanalyste - Professeur Israël Nisand, Chef du service de gynécologie-obstétrique au CHU de Strasbourg - Docteur Félix Navarro, Médecin de Santé publique, Président et Fondateur de l’Association Française pour la reconnaissance du déni de grossesse - (et au téléphone le témoignage d'une femme ayant vécu un déni de grossesse) - Avec Danielle Messager de France Inter

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.