MaPrimeRénov’, « coups de pouce », « opérations à un euro »… Alors que le gouvernement s’engage par la loi Climat à mettre fin aux passoires thermiques, où en est-on des aides à la rénovation énergétique ?

Rénovation énergétique : peut mieux faire !
Rénovation énergétique : peut mieux faire ! © Getty / Philippe TURPIN

Le gouvernement s’est engagé à interdire la location de passoires thermiques à l’horizon 2028 par la récente loi Climat. Problème : ce type de logement concerne 17% du parc immobilier français, et accueille en premier lieu des familles modestes. Pour y remédier, le gouvernement a fait figurer en bonne place l’aide à la rénovation dans le plan de relance présenté par le Premier ministre Jean Castex le 3 septembre dernier, qui y alloue une enveloppe de 7 milliards d’euros.

C’est le dispositif « MaPrimeRénov’ » qui bénéficiera en premier lieu de ces aides. Mis en place en 2020, il n’était à l’origine destiné qu’aux ménages les plus modestes mais est élargi à partir de 2021 à tous, sans conditions de revenus. Les professionnels craignent cependant que le dispositif concurrence d’autres aides comme les « opérations à 1 euro », qui concernent des travaux spécifiques (isolation intérieure, changement de chaudière) et devraient prendre fin le 30 juin prochain. En cause : un trop grand nombre d’entreprises abuseraient de ces aides de l’État.

  • Le dispositif « MaPrimeRénov’ » permet–il d’harmoniser l’ensemble des dispositifs existant et de faciliter l’accès aux aides ? 
  • Quelles autres aides à la rénovation demeurent disponibles et quelles sont les conditions pour y avoir droit ?  
  • Les budgets alloués par le gouvernement permettront-ils de répondre au défi énergétique que constituent les passoires thermiques ? 

Toutes vos questions et vos témoignages au standard de Radio France - 01 45 24 70 00 -, sur l'application France Inter et par e-mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com.

Avec nous pour en parler

  • Danyel Dubreuil est responsable de l'initiative Rénovons ! du réseau Cler, réseau pour la transition énergétique.
  • Gwenaëlle Lejeune est juriste à l'UFC - QUE CHOISIR.
  • Edouard Barthes est président du syndicat Symbiote qui représente des entreprises de la rénovation énergétique
  • Célia Quilleret est journaliste environnement à France Inter.
Les invités
L'équipe