Si la crise sanitaire se montre particulièrement difficile pour les jeunes, nombreux sont ceux qui demeurent optimistes et continuent de s’engager en dépit du Covid.

La pandémie fait-elle aussi grandir plus vite ?
La pandémie fait-elle aussi grandir plus vite ? © Getty / Andresr

La majorité des 18-24 ans reste optimiste sur son avenir. C’est le résultat d’un sondage Elabe, réalisé pour le Cercle des économistes en décembre dernier. Et ce en dépit de la pandémie et de l'impact direct qu'elle a sur les formations et l’apprentissage des métiers (formation à distance, cours de pratique annulés, stages en distanciel).

En dépit des difficultés et d’une certaines morosité, près de huit jeunes sur dix (78%) affirment qu'ils ont de l'énergie pour changer le monde, et sept sur dix (70%) assurent qu'avec eux, rien ne sera plus pareil pour l'environnement. 

Pour la sociologue Edith Archambault, cet engagement s’explique en partie par les conséquences de la crise de 2008, avec lesquelles a grandi toute une génération. « Les jeunes s'engagent parce qu'ils ne veulent pas rester sans rien faire. Cela coïncide avec un plus fort besoin de sens » selon elle. 

D’ailleurs, les jeunes sont plus militants que leurs aînés : selon un autre sondage 63% des 15 à 25 ans ont déjà été bénévoles au cours de leur vie. Le Covid ne semble pas avoir réduit cet élan, ainsi qu’en atteste la hausse du bénévolat depuis le début de la crise et l’ouverture de 10 000 missions de Service civique, annoncées par le gouvernement en décembre. 

Toutes vos questions et vos témoignages au standard de Radio France - 01 45 24 70 00 -, sur l'application France Inter et par e-mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com.

Avec nous pour en parler

  • Jamil Arouri et Lou Ramos sont volontaires en Service civique à Unis-Cité
  • Valentin Mikaelian est apprenti cuisinier en BTS Management Hôtellerie et Restauration
  • Emeline Fedre est étudiante en deuxième année à l’institut de formation en soins infirmiers
  • Anne Muxel est sociologue et spécialiste de la jeunesse  
Les invités
  • Jamil ArouriVolontaire en service civique à Uni-Cités
  • Lou RamosVolontaire en service civique à Uni-Cités
  • Valentin MikaelianApprenti cuisinier en BTS Management Hôtellerie et Restauration
  • Emeline FedreEtudiante en deuxième année à l’institut de formation en soins infirmiers
  • Anne MuxelSociologue, directrice de recherches CNRS en science politique au CEVIPOF
L'équipe