Plus de 200 parlementaires ont signé un courrier adressé par le député UMP Bruno Le Maire au Président Hollande, lui demandant le retrait de la réforme du collège, qualifiée de "naufrage pour la Nation". Que propose cette réforme ? Doit-on y voir "un nivellement par le bas" ?

Le brevet des collèges
Le brevet des collèges © PHOTOPQR/L'ALSACE/ Darek Szuster / PHOTOPQR/L'ALSACE/ Darek Szuster

A ma droite : « Démolition, naufrage, nivellement par le bas, réforme aux conséquences irréversibles pour notre jeunesse ». A ma gauche : « Rendre du sens aux apprentissages, choisir l’élitisme républicain contre l’élitisme dynastique, dénoncer le concert des immobiles ». De toute part donc, critiques, clameurs et noms d’oiseaux pour accueillir la réforme du collège proposée par la ministre de l’éducation Najat Vallaud Belkacem.

Nous vivons sans doute, un nouvel épisode de la passion française pour tout ce qui touche à l’éducation . Avec une hystérisation du débat qui a gagné les politiques, les intellectuels parmi lesquels on se gardera bien de faire le tri entre les pseudos et les AOC, une partie des enseignants et les parents d’élèves qui ne savent plus très bien à quel saint laic se vouer.

On s’étripe donc sur les programmes d’histoire, la suppression des options latin et grec ou la suppression des classes bi langues, accusée de porter un coup à l’enseignement de l’allemand, mais parle-t-on vraiment du cœur de la réforme ? A savoir, la plus grande autonomie accordée à chaque collège ou encore la volonté de voir les profs travailler plus en inter- disciplinarité ?

Alors vous, que retenez-vous de cette réforme qui vient se téléscoper avec celle des programmes ? Va-t-elle dans le sens d’un meilleur accompagnement de chaque élève afin d’éviter le décrochage de 150 000 d’entre eux tous les ans, ou porte t elle un coup fatal effectivement à la notion d’excellence qui au final, nuira à tous ?

Vos questions dès 18h au 01 45 24 7000, ou dès maintenant sur le site de l'émission, sur Facebook, ou sur Twitter, #Telsonne.

Invités :

Franck Riester , député UMP de Seine et Marne. Signataire du courrier adressé au Président et proche de Bruno Le Maire. Olivier Faure , député de Seine et Marne et porte-parole du parti socialiste.

Sonia Bourhan, spécialiste des questions d'éducation à France Inter.

L'équipe

Mots-clés:
Suivre l'émission
Nous contacter
  • ICAgICAgICAgICAgPHN2ZyBjbGFzcz0iaWNvbiI+CiAgPHVzZSB4bWxuczp4bGluaz0iaHR0cDovL3d3dy53My5vcmcvMTk5OS94bGluayIgeGxpbms6aHJlZj0iI2ljb25fY29udGFjdCI+PC91c2U+Cjwvc3ZnPiAgICAgICAgICAgIENvbnRhY3QKICAgICAgICA=
  • 0145247000