Le grand débat national se termine vendredi. En deux mois, le gouvernement revendique 10 000 réunions, mais aussi 1,4 million de contributions internet et 16 000 cahiers de doléance. Avant un premier bilan officiel en avril, quelles sont les issues possibles ? Toutes les contributions vont-elles être prises en compte ?

Fin du grand débat : et maintenant, on va où ?
Fin du grand débat : et maintenant, on va où ? © Getty / Caiaimage/Sam Edwards

Fin du grand débat : et maintenant, on va où ?

Il est donc venu, le temps des conclusions. On va enfin savoir à quoi vont servir les centaines de contributions, les milliers même, qui ont alimenté la conversation depuis des semaines. On saura à quoi ressemble la réponse du gouvernement à tout ce qui a été posé sur la table. On verra si on parle de réponses politiques ou pratiques. Si tout cela était sincère, ou juste un leurre pour tenter de s'extirper des filets tendus par les gilets jaunes.

Que fait-on des conclusions ? Qui les tire ? Est-ce qu'on sort par un référendum ? Sinon, quelles sont les autres voies ? Et que deviennent les gilets jaunes dans cette histoire ?

Certes, leur nombre diminue dans la rue, mais que devient ce mouvement à la fermeture du grand débat ? Est-ce que l'un va avec l'autre ou pas du tout ?

Posez vos questions à nos invités sur la fin du grand débat au 01 45 24 7000 : 

  • Ingrid Levavasseur, ex-candidate « gilets jaunes » aux élections européennes.
  • Yves Sintomer, professeur en Science Politique à Paris 8, spécialiste de la démocratie participative et garant du grand débat national à Paris.
Les invités
  • Ingrid LevavasseurEx candidate « gilets jaunes » aux élections européennes
  • Yves SintomerProfesseur de science politique à Paris VIII, spécialiste de la démocratie participative
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.