Après les incidents de Viry-Châtillon ce week-end, le maintien de l’ordre dans les quartiers difficiles

Deux voitures de polices ont été attaquées et incendiées à Viry Châtillon en face du quartier de la Grande Borne à Grigny
Deux voitures de polices ont été attaquées et incendiées à Viry Châtillon en face du quartier de la Grande Borne à Grigny © Maxppp / PHOTOPQR/LE PARISIEN

À Viry Châtillon, samedi dernier, près du quartier sensible de la Grande Borne, dix à quinze personnes étaient réunies pour une attaque au cocktail Molotov contre les forces de l’ordre. Un policier est encore aujourd’hui entre la vie et la mort.

L’extrême violence de l’agression a suscité une polémique politique et un débat public duquel émergent plusieurs thèmes :

  • le sous-équipement des forces de police
  • les syndicats demandant un renforcement des moyens humains et matériels
  • les zones de non-droit que constitueraient certains quartiers aux mains du trafic de drogue
  • le problème récurrent des relations entre policiers et habitants de ces quartiers défavorisés et extrêmement difficiles.

On va essayer de réfléchir ensemble à ces sujets avec vous, amis auditeurs de France Inter.

ALLER PLUS LOIN

► ► Police, les conséquences de la chute des effectifs

Les invités

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.