La saison estivale s'achève et il est temps de dresser le bilan d'un été hors du commun. L'épidémie ayant grandement perturbé nos mobilités et frappé de plein fouet le milieu de l'hôtellerie et de la restauration, à quoi ont ressemblé les vacances de l'été 2020 ? Qui sont les gagnants et les perdants de cet été ?

Hôtels fermés, suppressions de vols, frontières fermées, incertitude sanitaire : la saison touristique 2020 s'annonçait au plus mal. Pourtant, "quand on se regarde on se fait peur, mais quand on se compare on se rassure", déclarait Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'Etat au tourisme. Malgré un recul de 25% de l'activité touristique au premier semestre, le tourisme n'a pas disparu pendant l'été 2020 mais a pris d'autres formes. Certains secteurs et certaines régions pourraient même avoir su tirer leur épingle du jeu et avoir fait une force de cette situation inédite. 

Où sont allés les français cet été ? Face à la difficulté d'aller à l'étranger, beaucoup sont restés dans l'Hexagone et ont favorisé un tourisme franco-français. Si les grandes villes semblent avoir souffert du manque de touristes pendant l'épidémie, ce n'est pas forcément le cas de certaines régions à qui ont su tirer leur épingle du jeu. 

Comment se sont portés les établissements de l’hôtellerie ? Quels ont été les modes d'hébergements favorisés par les français ? Qu'en est-il des secteurs non-marchands, telles que les excursions à la journée ? Combien d'emplois sont concernés par des difficultés financières ? Le plan de relance et le projet d'aide au tourisme seront-ils suffisants ?

Quelles sont les conséquences pour le tourisme de l'absence de touristes étrangers ? Dans les grandes villes en particulier, l'absence de touristes étrangers s'est fait ressentir, notamment dans les musées. L'annulation des festivals et le report du Tour de France ont également eu des conséquences majeures dans l'absence d'étrangers. 

Quelles leçons ont été tirées pour nos pratiques touristiques ? A l'heure de la responsabilisation des pratiques individuelles, l'épidémie pourrait jouer un rôle dans la remise en cause de nos habitudes de vacances, en particulier contre le tourisme de masse. 

Toutes vos questions et vos témoignages au standard de Radio France - 01 45 24 70 00 -, sur l'application France Inter et par e-mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com .

Avec nous pour en parler

  • Linda Lainé, Rédactrice en chef de l'Echo Touristique, magazine en ligne consacré au voyage
  • Jean-Didier Urbain, Anthropologue des mobilités et du  tourisme, a écrit Une histoire érotique du voyage (Edition Payot, 2017)
  • Didier Arino, Directeur général associé du cabinet Protourisme
Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.