Après Paris, Lyon et Grenoble, un pic de pollution de l'air aux particules fines touche les départements du Tarn-et-Garonne et de la Haute-Garonne

Le pic de pollution qui a touché Paris, Grenoble, Lyon commence maintenant à toucher  les départements du Tarn-et-Garonne et de la Haute-Garonne
Le pic de pollution qui a touché Paris, Grenoble, Lyon commence maintenant à toucher les départements du Tarn-et-Garonne et de la Haute-Garonne © AFP / Bertrand Guay

Une partie de la France a été touchée ces derniers jours, à tel point qu’il a fallu prendre des mesures d’urgence à commencer par l’instauration de la circulation alternée à Paris, Lyon et aujourd’hui encore à Grenoble.

Les conséquences de cette pollution aux particules fines sont tangibles, certains les ressentent physiquement avec des crises d’asthme ou des difficultés respiratoires.

Et ce ne sont là que les symptômes les plus sensibles, il en existe d’autres que l’on va détailler ce soir.

Les spécialistes du Téléphone sonne attendent toutes vos questions sur cette forme particulière de pollution et sur ses conséquences pour notre santé.

► LIRE AUSSI Pollution : d'où vient cet épisode hivernal ?

► LIRE AUSSI Pollution : le vrai du faux des effets sur la santé

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.