Cinémas, bars et restaurants fermés, obligation de limiter les contacts… Ce dimanche aura lieu une Saint-Valentin bien particulière. Au-delà, cette date symbolique du 14 février permet de nous questionner : comment la pandémie a-t-elle impacté nos relations et rencontres amoureuses, et notre vie de couple ?

Les  restrictions sanitaires ont eu, à n’en pas douter, d’importantes conséquences sur notre vie sentimentale et amoureuse. Le huis-clos imposé par le premier confinement l’a bien montré : pour les couples, la vie à deux est devenue un temps le seul horizon. Certains se sont retrouvés, d’autres se sont quittés.

Nulle occasion de se rencontrer, fermeture des lieux de sociabilité : pour les célibataires, le temps peut commencer à sembler long. Au-delà des relations amoureuses, cette pandémie est une souffrance pour les relations sentimentales en général : les grands parents privés de leurs petits-enfants, les enfants cadenassés derrière masques et gestes barrière…
 

  • Comment fêter la Saint-Valentin dans ces circonstances, et plus largement profiter de ceux qui nous sont chers sans les mettre en danger ? 
  • Dans ce monde rétréci du fait de la pandémie, par quels moyens et où trouver l’âme sœur ? 
  • Les sites de rencontres et l’amour à distance sont-ils la seule perspective désormais ? 

Toutes vos questions et vos témoignages au standard de Radio France - 01 45 24 70 00 -, sur l'application France Inter et par e-mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com.

Avec nous pour en parler 

Les invités
L'équipe