Il y a une semaine, le rapport sur la sécurité des centrales nucléaires était rendu à l'Assemblée nationale. La France est-elle au point en matière de sécurité nucléaire ? Que préconisent nos députés ? On en parle ce soir au Téléphone sonne.

Centrale nucléaire de Tricastin dans la Drôme
Centrale nucléaire de Tricastin dans la Drôme © AFP / TRIPELON-JARRY / ONLY FRANCE

On "a trouvé un certain nombres [de failles] dont certaines sont plus préoccupantes que d'autres" a déclaré Barbara Pompili, députée LREM et rapporteure du texte sur la sûreté et la sécurité nucléaire. 

A l'heure où la France est en pleine réflexion sur son avenir énergétique, le rapport préconise 33 mesures pour rendre les centrales nucléaires plus sûres face au risque d'accident et de terrorisme. 

Vieillesse des sites, gestion des déchets nucléaires, "recours massif" à la sous-traitance, les éléments  pointés par le texte sont nombreux. 

Comment assurer la sécurité de nos centrales ? Ce rapport est-il "anti-nucléaire" ? Comment protéger les sites d'actes malveillants ? 

Avec nous pour en parler : Perrine Goulet , députée LREM et membre de la commission d'enquête sur la sûreté et la sécurité des installations nucléaires, Dominique Minière, directeur exécutif du groupe EDF en charge de la direction du parc nucléaire et thermique et Laura Hameaux, chargée de campagne au sein du réseau Sortir du nucléaire. 

Vos appels et témoignages au 01 45 24 70 00 

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.