Tandis que le vaccin de Johnson&Johnson est approuvé en France, celui d'AstraZeneca est suspendu dans certains pays européens. Les pharmaciens sont désormais autorisés à vacciner mais les généralistes ont vu leurs livraisons suspendues cette semaine. Où en est la campagne vaccinale en France ?

Vaccination, où en est-on ?
Vaccination, où en est-on ? © Getty / Kathrin Ziegler

Depuis hier, plusieurs pays européens dont le Danemark ont décidé de suspendre l’utilisation du vaccin AstraZeneca, suite à des troubles de la coagulation sanguins chez certains patients vaccinés. L’Agence européenne des médicaments et le ministre de la santé Olivier Véran se veulent rassurants : « il n’y a pas de surrisque statistique » a affirmé ce dernier. Une mauvaise presse qui vient d’ajouter à celle suscitée par les effets secondaires du vaccin, et qui n’est pas sans conséquences : si deux tiers des Français sont favorables à la vaccination, seuls 43% font confiance au vaccin AstraZeneca.  

Le gouvernement mise sur une accélération de la campagne vaccinale pour contrecarrer la hausse de l’épidémie provoquée par les variants. Alors que près de 4,5 millions de personnes ont d’ores et déjà reçu une première injection et 2,2 millions une seconde, les autorités mettent en place de nouvelles opérations de vaccination de masse ce week-end dans plusieurs régions. Et intègrent désormais 18 000 pharmacies au dispositif. L'objectif : atteindre le quota de 10 millions de Français vaccinés mi-avril promis par le gouvernement. 

  • Quelles sont les modalités des opérations de vaccination de masse ce week-end ?
  • L’approbation du vaccin de Johnson&Johnson en France hier permettra-t-il de suppléer au manque de doses ? Quand auront lieu les prochaines livraisons de vaccin ? 
  • L’intégration des pharmaciens à la campagne de vaccination se fait-il au détriment des médecins généralistes ? 

Avec nous pour en parler 

  • Anne-Claude Crémieux est professeure d’infectiologie à l'hôpital Saint-Louis à Paris.
  • Jacques Battistoni est médecin généraliste et président de MG France, syndicat de médecins généralistes.
  • Carine Wolf Thal est présidente du Conseil national de l'Ordre des pharmaciens.
Les invités
L'équipe