Alors que commencent les journées de célébration des 250 ans de la naissance de Napoléon Bonaparte, Le Téléphone sonne se penche sur cette figure de l’Histoire et l’héritage qu’il nous a légué, en France et en Europe.

La bataille de Wagram, le 6 juillet 1809 par Horace Vernet
La bataille de Wagram, le 6 juillet 1809 par Horace Vernet © Getty / Photo Josse/Leemage / Contributeur

Code Civil, Légion d’Honneur, préfectures, Banque de France, Cours d’Appel et de Cassation ou encore le baccalauréat… deux siècles et demi après sa naissance, Napoléon a su laisser une empreinte d’ampleur sur les institutions et la société française.

Et il n’y a pas qu’en France qu’il est possible de constater le passage de l’empereur. C’est à lui que l’on attribue le visage actuel de l’Europe et de ses frontières : mise en place de « république sœurs » en Hollande, Suisse ou Italie, reconfiguration de l’Allemagne, diffusion du modèle d’administration français de l’Italie à la Belgique… De part en part, le Vieux Continent reste marqué par l’empereur.

Exemple récent : « Destination Napoléon », un itinéraire culturel européen reconnu par le Conseil de l’Europe regroupant soixante villes réparties dans 16 pays du Portugal à la Russie.

Et au-delà de cet héritage géographique, il y a celui du monde politique : de De Gaulle à Emmanuel Macron, en passant par la définition des partis de la Droite française entre bonapartisme, orléanisme et conservatisme légitimiste.

Que retenir aujourd’hui du mythe napoléonien ? Quelles institutions ont survécu à ce réformateur ? Comment nous les sommes-nous réappropriées ?

En quoi l’empereur a-t-il contribué à façonné la France et l’Europe ? Comment ses actions sont-elles considérées par nos voisins européens ?

Comment Napoléon nous permettait-il de comprendre la structure politique française actuelle, des partis aux idéologies, voire des acteurs eux-mêmes ?

Vos témoignages et vos questions au 01 45 24 7000 (à partir de 18h) et par mail à telsonne@radiofrance.com 

Intervenez aussi sur l'application France Inter et sur Twitter avec #TelSonne.

Nos invités

Patrice Gueniffey, historien spécialiste de Napoléon, directeur d'études à l'EHESS.

Xavier Mauduit, historien.

Les invités
  • Patrice GueniffeyHistorien, directeur d'études à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
  • Xavier MauduitAnimateur et historien, auteur d'ouvrages sur le Second Empire.
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.