La plupart des Français approuvent ce troisième confinement. Pourtant, des petites transgressions du couvre-feu aux grands dîners qui ont récemment défrayé l'actualité, nombreux sont ceux qui, après un an d'épidémie, trichent pour éviter les restrictions.

Confinement III : nos petits arrangements avec l’interdit
Confinement III : nos petits arrangements avec l’interdit © AFP / VALENTINO BELLONI / HANS LUCAS

72% des Français approuvent ce troisième confinement. Cependant, moins de 50% promettent d'en suivre strictement les règles. Les plus jeunes, en particulier, déclarent ne plus vouloir s'y plier (63% des 18-24 et 25-34 ans). 

Dîners clandestins organisés en plein coeur de Paris, prêtres mis en garde à vue après une messe bafouant les gestes barrières... Les plus gros écarts ont défrayé l'actualité ces derniers jours.

Pourtant, le contournement des restrictions, ce sont aussi les mille petits gestes du quotidien : le dépassement du couvre-feu ou la réunion à plus de 6 personnes. Les verbalisations ont d'ailleurs bondi de 10% fin mars. 

Transgresser les règles, est-ce l'ultime recours que nous avons trouvé pour supporter les restrictions avec lesquelles nous vivons depuis un an ? 

Toutes vos questions et vos témoignages au standard de Radio France - 01 45 24 70 00 -, sur l'application France Inter et par e-mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com.

Avec nous pour en parler 

  • Frédéric Dabi est directeur général adjoint de l'institut de sondage Ifop. 
  • Jean Viard est sociologue et directeur de recherche associé CNRS - CEVIPOF.
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.