Dans un rapport publié ce matin par l’ANSM, un comité d’expert a jugé l’autorisation du cannabis à usage thérapeutique pertinente

Un comité d'expert se prononce en faveur de l'usage du cannabis à visée thérapeutique
Un comité d'expert se prononce en faveur de l'usage du cannabis à visée thérapeutique © AFP / Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La dernière fois que nous avons échangé ensemble sur ce sujet, la question, c'était mais pourquoi sommes nous si en retard? Et bien, ça y est , on a le pied dans la porte. On a mis du temps. Mais le cannabis thérapeutique est doucement en train  de faire son entrée dans les officines et sur les ordonnance. Pas trop vite. Pour l'heure, un comité scientifique mis sur pied par l'agence nationale de sécurité du médicament juge qu'il serait pertinent de légaliser le cannabis en France pour l'usage médical. Le parcours n'est pas fini. Mais il serait très improbable que l'on revienne maintenant en arrière.

Alors comment?  On y reviendra avec nos invités. Mais notez-le. Pas de joint, mais des cachets, des inhalations, des suppositoires, des patchs.

Pour quelles pathologies ? Certaines formes d’épilepsie. Comme support à certains cancers. Certaines formes de scléroses en plaque. Pour ceux qui sont réfractaires aux anti-douleurs. Nous voilà donc bientôt, dans le même groupe, qu'une grosse trentaine de pays dans le monde dont 21 en Europe.

Rose magazine 

Principes actifs

Les invités
  • Serge Perrotrhumatologue, médecin de la douleur et directeur du centre de la douleur de l’Hôtel Dieu Il est vice président de la Société Française d’Etude et de Traitement de la douleur
  • Claudine ProustJournaliste pour Rose Magazine
  • Fabienne LopezPrésidente de l'association de patients, principes actifs
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.