Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a déclaré, ce matin, que le service national sera universel, concernera toute la classe d'âge et sera obligatoire. Selon nos informations, les députés s'apprêtent à proposer un parcours citoyen en trois étapes pour les jeunes entre 11 et 25 ans.

Est-ce une vraie bonne idée qui ramènerait la cohésion sociale ? 

Qui permettrait à des jeunes qui ne se croisent jamais de se rencontrer et d'échanger ? Une manière de recréer un lien d'unité nationale qui s'est un peu perdu dans le temps ? Les deux mon capitaine ! 

Et c'est justement pour passer entre ces deux opposés, qu'Emmanuel Macron avait proposé l'idée de ce service national obligatoire. 1 mois. Garçons et filles sous le même drapeau. Urbains, banlieusards, ruraux. Même combat.

Sauf que ce n'est pas si facile

Le coût est chiffré entre 2 et 5 milliards par an. Les militaires estiment qu'ils ont autre chose à faire. Et les deux députées chargées de rendre un rapport sur le sujet, que nous avons entre les mains, proposent quelque chose de très différent, qui reste parfois dans le cadre scolaire et qui, surtout, n'est pas obligatoire.  

Bref, on cherche ce que l'on veut vraiment. Est-ce que le service, quelque soit son nom, est réellement un vecteur d'intégration ? Est-ce que ce mois passé ensemble sera mieux qu'une usine à gaz à organiser ?  

Et vous qu'est-ce que vous en dites ? Faut-il redonner à la jeunesse un moment ensemble, même court ?

Et le service civique alors ?

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.