Marlène Schiappa a annoncé le 12 septembre que la PMA serait ouverte à toutes les femmes en 2018. Le débat est relancé entre les partisans et adversaires de cette pratique.

Faut-il autoriser les femmes seules et les couples de femmes à avoir recours à la PMA ?

Chez bon nombre de nos voisins, on ne se pose même pas la question, mais en France, cela reste interdit.

Pourtant, c’était une promesse de campagne de François Hollande.

Mais ce dernier, sans doute échaudé par le débat sur le mariage pour tous n’a pas eu le courage de se lancer dans une nouvelle bataille.

Résultat, les femmes célibataires et lesbiennes continuent de se rendre en Espagne, en Belgique ou au Royaume Uni pour réaliser leur projet de maternité…

En juin dernier, le Comité d’Ethique a donné son feu vert à la PMA pour toutes les femmes, un avis qu’Emmanuel Macron avait promis de suivre.

Mais on sent le président nettement moins pressé sur ce sujet que sur la réforme du code du travail, comme s’il était urgent d’attendre…

Il faut dire que la Manif pour tous a repris du service. Elle a d’ailleurs lancé ces derniers jours une campagne d’affichage qui fait polémique…

Alors pourquoi tant de gêne sur ce dossier ?

On ouvre le débat ce soir au téléphone sonne avec nos invités…

-le professeur Israël Nisand, chef du service de gynécologie des hôpitaux de Strasbourg, président du Collège National des gynécologues-obstétriciens.

-Isabelle Gueguen de l’APGL l’association des parents et futurs parents gays et lesbiens…

-Ludovine de la Rochère, la présidente de la Manif pour tous

et la sociologue Irène Théry, spécialiste de la famille est restée à nos côtés.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.