En septembre, le gouvernement avait annoncé une coupe budgétaire de 80 millions d'euros dans l'audiovisuel public. Il préconise une grande réforme de son fonctionnement et de sa gouvernance. Vous qui nous écoutez et ou nous regardez, qu'en pensez-vous ?

Quel avenir pour l'audiovisuel public?
Quel avenir pour l'audiovisuel public? © Getty / Bloomberg / Contributeur

C'est pas ce qu'il y a de plus facile, de parler de nous, très directement. Nous, service public.  

Mais quand l'actualité parle de nous, il n'est pas question de mettre la tête dans le sable. Et l'audiovisuel public, en ce moment, on en parle.  

On entend parler BUDGETS. On entend parler CONTENU, MISSIONS, AUDIENCE, QUALITÉ.
Et tout ça ne se marie pas forcément facilement.
On entend parler REFONTE et parfois même d'autres mots qui riment aussi en "onte".  

Votre attachement, vous nous le montrez tous les jours.
Un attachement si viscéral, qu'il est parfois aussi rageur, critique. Et on prend tout, c'est dans le package.  

Alors, vous le voulez comment, le service public ? Qu'est-ce que vous voulez voir à la télé ? Entendre à la radio ? Est-ce qu'il le faut le big bang dont on nous parle ? Est-ce qu'on peut vraiment bouger la structure sans appauvrir les contenus ? Est-ce qu'on doit mettre Radio et Télé dans le même sac ?  

La redevance, c'est vous. Les acteurs, c'est nous. On doit pouvoir s'entendre.

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.