Depuis une semaine, l'association "AFP France Handicap" parcourt le pays pour dénoncer le manque de décisions politiques en faveur des personnes en situation de handicap. Peu d'infrastructures, allocation handicapé plus élevée mais toujours insuffisante, logements inadaptés... Posez vos questions au 01 45 24 7000

Après une semaine de voyage a travers plusieurs villes de France, la caravane de l'APF France handicap est arrivée à Paris
Après une semaine de voyage a travers plusieurs villes de France, la caravane de l'APF France handicap est arrivée à Paris © AFP / Thomas SAMSON

Handicap : pourquoi sommes-nous encore à la traîne ?

Nous, on ne se rend compte de rien. Les "valides", quand on n'a aucun problèmes liés à des maladies musculaires, ou rien d'handicapant, on n'imagine pas ce que c'est. Quand on ne peut pas prendre les transports en commun, puisque rien n'est adapté ou presque, quand on n'a pas réellement le choix de son habitation, puisque tous les logements ne sont pas accessibles, même pas les neufs, quand l’accès au travail est freiné par un niveau d'étude trop bas simplement parce que l’accès aux études est rendu difficile, parce que les employeurs restent frileux.

On oublie que la loi, sauf amende, dit théoriquement qu'à partir de vingt salariés une entreprise doit employer 6 % d'handicapés. Le handicap devait être une grande cause, c'est ce qu'avait promis Emmanuel Macron. Deux ans plus tard, la déception est là, c'est ce qu'on a entendu cette après-midi ici à Paris lors d'une manifestation au terme de sept jours de campagne. Déception ça veut dire, disent des chiffres, que 89 % des personnes handicapées n'ont pas confiance dans le gouvernement pour mieux prendre en compte leur situation. Tous les ans, et à chaque fois, on dit qu'il faut mieux faire, et tous les ans nous en sommes là. Allez savoir si les jeux olympiques ne vont pas, au moins, accélérer les choses.

Posez vos questions sur le handicap à nos invités au 01 45 24 7000 :

  • Patrick Gohet, adjoint du Défenseur des droits en charge de la lutte contre les discriminations et de la promotion de l'égalité.
  • Prosper Teboul, directeur général de l’association APF France handicap
Les invités
  • Prosper TeboulDirecteur général de l’association APF France handicap
  • Patrick GohetAdjoint du Défenseur des droits en charge de la lutte contre les discriminations et de la promotion de l'égalité.
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.