S’il est habituel que Le téléphone sonne décroche son combiné, c’est aujourd’hui pour répondre à vos appels autour du démarchage téléphonique.

Démarchage téléphonique : que dit la loi ?
Démarchage téléphonique : que dit la loi ? © Getty / alashi

Un téléphone sonne sur le démarchage téléphonique, il y a de quoi trouver cela cocasse. Mais qui n’a jamais vécu cette situation vienne le signaler : la sonnerie retentit, un numéro plutôt suspect apparaît, vous décrochez… Et une voix se fait entendre « Pouvez-vous m’accorder juste trois minutes pour que je puisse vous parler de notre toute nouvelle offre…? ».

Et c’est, si l’on peut dire, dans le meilleur des cas. Mais il y a aussi ces centaines de fois où vous répondez, pour que le vide se fasse au bout du fil. Il y a de quoi être irrité. Surtout  quand le démarchage téléphonique devient abusif. Car si la pratique est légale, elle n’est pas pour autant dépourvue de règles.

Alors, marre du démarchage téléphonique, certes, mais que dit exactement la loi ?

Des dispositifs existent pour éviter les démarchages intempestifs. Par exemple, figurer sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique, Bloctel, est censé nous permettre de ne plus être démarché au téléphone par un professionnel avec lequel nous n’avons pas de relation contractuelle en cours. En théorie, car certains démarcheurs font fi des numéros inscrits.

Quelles sont d’ailleurs les sanctions encourues par ces démarcheurs qui enfreignent ce dispositif ? 

Comment mieux être informé de la nature commerciale ou non d’un appel ? Comment faire la différence entre les coups de téléphone non désirés et ceux relevant du démarchage téléphonique ?

Et que dire des fraudes impliquant des numéros surtaxés ? Comment lutter contre ?

Finalement, les mesures de protection vont-elles assez loin ? Le droit d’opposition et le dispositif Bloctel constituent-ils une protection suffisante ?

Vos témoignages et vos questions au 01 45 24 7000 (à partir de 18h) et par mail à telsonne@radiofrance.com 

Intervenez aussi sur l'application France Inter et sur Twitter avec #TelSonne.

Nos invités :

Christophe Naegelen, député DVD (Divers droite) des Vosges, à l’origine de la « loi visant à encadrer le démarchage téléphonique et à lutter contre les appels frauduleux ».

Alain Bazot, Président de l’association UFC-Que Choisir.

Les invités
  • Christophe NaegelenDéputé DVD (Divers droite) des Vosges, à l’origine de la « loi visant à encadrer le démarchage téléphonique et à lutter contre les appels frauduleux ».
  • Alain BazotPrésident de l'UFC Que Choisir
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.