Fin du statut de cheminot à l'embauche, ouverture à la concurrence, pas de nouvelles créations de lignes TGV, abandon de petites lignes secondaires. Le rapport Spinetta préconise une refondation complète du secteur des transports. Une consultation avec les acteurs du secteur doit s'ouvrir la semaine prochaine.

Le rapport Spinetta promet une réforme en profondeur de la SNCF
Le rapport Spinetta promet une réforme en profondeur de la SNCF © Getty / Sébastien BRUNNER / Contributeur

Parmi les choses qui grincent déjà, il y a le totem : le statut des cheminots. Pas encore la retraite mais ceux qui seront embauchés désormais ne le seront plus comme aujourd’hui.

Il y a l'arrivée de la concurrence

Dès 2019 pour les TER, 2020 pour les TGV.

Il y a l’abandon des dessertes non rentables

Et pour vous qui nous écoutez, dans les petites villes, cela veut dire abandon de certaines dessertes.

La transformation de la SNCF en Société anonyme

Un des chiffons rouges agités par les syndicats.

Le rapport Spinetta, sur l'avenir du transport ferroviaire, ce sont de grandes mesures et quelques révolutions pour une société qui vous accompagne depuis toujours. Parce que vous prenez tous le train. Autant de chamboulements qui vous concernent donc directement.

Les syndicats grincent déjà des dents, certains parlent d’attaques sur le service public. Les concertations commencent dès lundi.

La situation est préoccupante et le système doit se réformer

C'est l'essence de ce rapport. Jamais le rail français n'avait connu une secousse de ce genre depuis 1937 apparemment. 

Attention à la marche.

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.