La mortalité cardiovasculaire régresse, même si la France connaît encore des difficultés de prise en charge des morts subites. Moins d'un Français sur quatre connaît les trois gestes vitaux qui peuvent sauver : appeler le SAMU au 15, faire un massage cardiaque, utiliser un défibrillateur... Invités : - Professeur Nicolas Danchin, Président de la Société française de cardiologie - Professeur Xavier Jouven, Cardiologue à l'Hôpital européen Georges Pompidou, Directeur d'unité à l'Inserm Avec Hélène Cardin

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.