Huit mille postes à pourvoir pour 2018 et une grande campagne télé pour encourager les nouvelles vocations. C’est quoi être policier aujourd’hui ? L’image de la police freine-t-elle les vocations ? Au contraire, après les attentats, policier est-il un métier séduisant ?

La police nationale lance une campagne de  recrutement
La police nationale lance une campagne de recrutement © AFP / JEAN-PIERRE MULLER

Si ce n’est pas déjà le cas, vous verrez forcement le nouveau spot publicitaire de la police. C’est aujourd’hui le lancement d’une très grande campagne de recrutement. 

Huit mille postes à pourvoir pour 2018. C’est beaucoup. L’année dernière, 400 postes n’ont pas trouvé preneur parce que le niveau n’était pas celui que l’on attendait des candidats. Nous sommes dans les chiffres alors retenez celui-là : on attend autour de 25 000 candidats. Post Bataclan un concours exceptionnel avait attiré 36 000 postulants. 

Mais pourquoi vouloir être policier ? C’est quoi être flic aujourd’hui ? C’est quoi le profil dont la police a besoin ? Quelle est l’image de la police ? A-t-on envie de rentrer dans ce corps de métier là ? L’image est-elle passée dans le négatif après que la France entière ait eu envie d’embrasser un flic, comme le chante Renaud ? Où en est-on ? Les jeunes, qui sont la cible de cette campagne ont-ils une image trop dégradée ou trop romantique du métier de policier ? 

Voyons ça tous ensemble !

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.