Créée en 2013, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique est notamment chargée de contrôler les déclarations de patrimoine des élus

Le 18-20 ce soir sur la transparence de la vie publique. Elle s’organise en France de manière institutionnelle, il y a par exemple une Haute autorité qui y veille. Mais elle progresse surtout par les scandales ou les affaires qui éclatent sporadiquement, qu’on pense à Jérôme Cahuzac, récemment François Fillon, dans un genre différent Marine Le Pen, avec un départ de feu également chez Emmanuel Macron. Grâce à la presse ou aux associations, à internet, l’information est disponible, elle circule et de grands coups de projecteurs sont portés sur les zones d’ombre. Pourtant, si l’on regarde la présidentielle française, les effets à ce stade sur l’opinion semblent limités, voire nuls, ces révélations suscitant même un mouvement inverse, de consolidation des électorats. Les affaires deviennent aux yeux de beaucoup des manipulations et la transparence une arme politique. Enjeux et limites de la transparence ce soir au Téléphone Sonne.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.