Entre la pose de la première pierre en 1163 et l’incendie qui a ravagé une partie de l’édifice hier, Notre-Dame de Paris accompagne l’histoire de France depuis plus de 850 ans. Mariages royaux, couronnements, kilomètre 0 des routes de France… Vous aussi, racontez-nous vos souvenirs de la cathédrale au 01 45 24 7000

Le feu a démarré à 18h50 lundi soir dans les combles de la cathédrale Notre Dame de Paris
Le feu a démarré à 18h50 lundi soir dans les combles de la cathédrale Notre Dame de Paris © AFP / Geoffroy VAN DER HASSELT

On a tous quelque chose en nous de Notre-Dame

La stupeur est passée, nous l'avons tous vécu en direct et ensemble hier. Nous avons vu les flammes manger la cathédrale, et imaginé qu'elle pouvait disparaître. La stupeur est passée, mais pas l'émotion. Ça nous crève tous le cœur, de voire cette cathédrale à ciel ouvert désormais. Nous avons tous redécouvert notre attachement, religieux ou laïc, à ce monument. Nous avons collectivement compris qu'au fond, aimer notre patrimoine, c'est comprendre qu'il peut disparaître. C'est réaliser qu'on passe devant sans le voir, qu'on n'y est plus rentré depuis des années, ou qu'on devrait y emmener les enfants.

C'est comprendre, aussi, que ce sont les hommes qui le bâtisse, et que d'autres hommes sauront le rebâtir. Jamais à l'identique, pas forcément avec les mêmes matériaux bien sûr, le pan d'histoire qui s'en va, il est irremplaçable. Mais on peut sans doute imaginer qu'une autre histoire va s'écrire. Mais alors laquelle ? Comment on reconstruit un pareil bâtiment ? Est-ce que tout a été numérisé pour que l'on puisse retrouver exactement ce qui aidera les architectes à travailler ?  Est-ce que les charpentiers, les tailleurs de pierre, les menuisiers, les couvreurs, les sculpteurs savent faire "comme avant" ? Combien de temps ça peut prendre ? Anne Hidalgo parle des Jeux Olympiques de 2024. Est-ce que c'est possible ? Et qui doit financer tout cela ? On les voit, les capitaines d’industrie, les grandes familles, rivaliser à coup de millions... Pour l'instant ça rempli les caisses. En tout cas, nous pouvons dire que nous savons ce que nous faisons et où nous étions quand on a appris que la cathédrale brûlait.

Posez vos questions à nos invités au 01 45 24 7000 : 

Michel Zink, académicien, écrivain et médiéviste.   

Charlotte Hubert, présidente de la Compagnie des Architectes en Chef des Monuments Historiques

Guy Sallavuard, directeur des relations institutionnelles et du bénévolat à la fondation du patrimoine

Les invités
  • Michel ZinkAcadémicien, médiéviste, écrivain et philologue
  • Charlotte HubertPrésidente de la Compagnie des Architectes en Chef des Monuments Historiques
  • Guy SallavuardDirecteur des relations institutionnelles et du bénévolat à la fondation du patrimoine
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.