Les inscriptions sont désormais ouvertes sur Parcoursup, la plateforme où l’on formule ses voeux pour rejoindre une formation dans l’enseignement supérieur. Des choix d’orientation rendus difficiles cette année par la crise sanitaire et la fermeture des universités.

Quelques changements apparaissent en 2021 sur la plateforme Parcoursup : de nouvelles filières l’ont intégrée, lui permettant de couvrir désormais la quasi-totalité des inscriptions dans l’enseignement supérieur. Au total, plus de 17 000 formations y sont disponibles.

Mais, les choix d’orientation ne sont pas si simples cette année. Épreuves du nouveau BAC annulées, cours hybrides, salons et  journées portes ouvertes virtuels, beaucoup de lycéens ne parviennent pas à se projeter dans la période post-bac. Une situation à laquelle les conseillers d’orientation et les professeurs principaux, surchargés, peinent à remédier.    

  • En période de crise sanitaire, comment se renseigner sur les formations qui nous intéressent ? 
  • Comment le choix des enseignements de spécialité peut-il influencer l’intégration d’une formation ? 
  • Quels sont les changements sur la plateforme Parcoursup cette année ? 
  • Comment le Covid impacte-t-il les choix d’orientation des jeunes bacheliers ? 

Toutes vos questions et vos témoignages au standard de Radio France - 01 45 24 70 00 -, sur l'application France Inter et par e-mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com.     

Avec nous pour en parler    

  • Jérôme Teillard est chargé de mission Pacoursup au ministère de l'Enseignement supérieur.  
  • Sylvie Amici est psychologue de l’Éducation nationale, spécialiste de l’orientation et présidente de l’association des psychologues de l’Éducation nationale.
Les invités
  • Jérôme TeillardChef de projet en charge de Parcoursup au ministère de l’Enseignement supérieur
  • Sylvie AmiciConseillère d'orientation psychologue
L'équipe