La France et ses 13 régions
La France et ses 13 régions © ide

Le troisième volet de la réforme territoriale a été voté à l'Assemblée Nationale ce jeudi. Sénateurs de droite et députés de gauche avaient trouvé un accord en commission mixte paritaire la semaine dernière et ouvert la voie au vote des deux chambres. La loi NOTRe s'occupe de la répartition et de la clarification des compétences, et le Sénat, chambre des territoires, militait jusque là contre certaines mesures précises, notamment sur les intercommunalités. L'accord entre la droite et la gauche devrait empêcher le détricotage de la loi en cas d'alternance.

L'« acte III » de la décentralisation se concrétise enfin, moins ambitieux que ce qui était annoncé par le gouvernement. Le premier volet portait sur la création de treize métropoles sur le territoire. Le second réduisait le nombre de régions de vingt-deux à treize. Ce découpage a créé beaucoup de contestations chez les élus de tous bords et certaines grandes régions ont changé de physionomie dans les négociations. De même, la suppression annoncée des départements n'a finalement pas conservée. La réforme finale ne va donc pas aussi loin que ce qui était proposé, mais les nouveaux territoires devraient tout de même être capable d'égaler les régions européennes d'Allemagne ou d'Espagne en population et en puissance économique, selon l'INSEE.

Les élections régionales de décembre prochain devraient parachever la réforme. Sera-t-elle à la hauteur des enjeux économiques et sociaux actuels ? Les régions, territoires aujourd'hui déconsidérés par les électeurs, seront-elles à même de remplir leurs nouvelles fonctions ? La France est-elle en train de sortir du centralisme qui la caractérise depuis la Révolution ? Est-ce un pas vers un rapprochement des territoires européens ? Et quelle place pour les métropoles, principal moteur de l'économie, dans cette nouvelle organisation ?

Vos questions dès 18h au 01 45 24 70 00 et dès maintenant sur le site de l'émission et les réseaux sociaux, Facebook et Twitter, #telsonne

Invités :

André Vallini , secrétaire d'État à la Réforme territoriale

Philippe Subra , professeur à l'Institut français de géopolitique de l'université Paris VIII

André Torre , économiste, directeur de recherche à l'Institut National de la Recherche Agronomique, rédacteur en chef de la Revue d'Économie Rurale et Urbaine [par téléphone]

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.