De plus en plus de salariés sont priés de retourner dans leur entreprise, mais certains préfèrent rester travailler chez eux, au grand désarroi des employeurs.

Allez, on remet les pieds au boulot !
Allez, on remet les pieds au boulot ! © Getty / Martin-dm

Dans son allocution dimanche dernier, le président Emmanuel Macron a plaidé pour « une reprise plus forte du travail ». Le télétravail reste « souhaitable » selon les mots du ministre de l'économie Bruno Le Maire, mais la situation sanitaire est assez favorable pour que les entreprises souhaitent faire revenir leurs salariés.

Même si le télétravail a ses bienfaits, des employeurs jugent que cette solution a ses limites, pour une cohésion de groupe, être plus productif, ne pas creuser de fractures entre les salariés.

Avec la réouverture totale des écoles, la vie d'avant revient à grand pas. Certaines familles, à bout de concilier garde d'enfants et télétravail s'en trouvent soulagées. D'autres, qui ont finalement pris goût au travail à distance, espèrent repousser le plus possible cette échéance.

Les invités
  • Benoit SerreVice-président de l'Association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH)
  • Céline VerzelettiSecrétaire confédérale de la CGT
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.