Lundi, la fondation du Patrimoine annonçait avoir levé 223 millions d’euros de fonds pour la restauration de Notre-Dame-de-Paris. Pourtant, l’Eglise vient de licencier une grande majorité des employés de la cathédrale… Et les travaux semblent presque à l’arrêt. Où en est-on de la reconstruction ?

Notre-Dame, six mois après
Notre-Dame, six mois après © Getty / Diego Mariottini / EyeEm

On se souvient de l’incendie spectaculaire qui avait ravagé la cathédrale parisienne le 15 avril dernier, détruisant sa flèche ainsi qu’une grande partie de la toiture. L’embrasement d’un monument national en plein cœur de Paris avait alors suscité une forte émotion, ainsi que des promesses de dons aux montants astronomiques qui avaient fait polémique. Avec l’annonce, ensuite, d’un « chantier du siècle » réalisé en seulement cinq ans. 

Mais six mois plus tard, du côté du chantier justement, la tension est dans l’air. Un certain découragement se fait sentir chez les ouvriers, qui se disent « harcelés par les autorités ». Ces dernières sont certes très précautionneuses, redoutant les contaminations dues au plomb qui a fondu de la toiture – quitte à rigidifier les procédures.

La conséquence, c’est que les travaux seraient pratiquement à l’arrêt, minés par des problèmes budgétaires, sanitaires, des blocages administratifs.

Avec un échafaudage proche de s’écrouler, la cathédrale ne semble pas tout à fait sauvée – comme l’a admis le ministre de la Culture, Franck Riester. Du côté des autorités, on assure que tout se déroule au mieux et que les délais seront tenus.

Le diocèse vient pourtant d’annoncer devoir licencier 38 des 46 personnes employées par la cathédrale – personnel religieux, comptable et techniciens compris. Les dons récoltés suite à l’incendie ont été versés pour la reconstruction mais ne permettent pas de rémunérer le personnel, au chômage technique depuis six mois…

Où en est vraiment la restauration de la cathédrale ? Quels sont les défis à venir, l’étendue de ce qu’il faut reconstruire ? Notre-Dame sera-t-elle reconstruite en 2024 ?

Toutes vos questions et vos témoignages au standard de France Inter - 0145247000 - ou par mail, à l'adresse telsonne@radiofrance.com

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.