La question se pose plus que jamais alors qu'Emmanuel Macron a annoncé mercredi soir l'instauration d'un couvre-feu pour endiguer la pandémie de Covid-19. Nous nous interrogeons sur le degré d'acceptabilité des mesures, jusqu'où il est possible d'aller en termes de restrictions, surtout quand l'épidémie dure...

Comment concilier impératifs sanitaires et libertés individuelles ?
Comment concilier impératifs sanitaires et libertés individuelles ? © Getty / Francesco Carta fotografo

Qu’est-ce qui fait qu’une mesure est acceptée ou pas ? La peur est-elle un facteur important ? L’incertitude ? La crainte de la sanction ? Elle est d'ailleurs 135 euros d’amende pour ceux qui n’auront pas un justificatif valable, et jusqu’à 3750 euros et 6 mois de prison si l’infraction se répète 3 fois.

Que penser du fait qu’on restreigne des libertés liées à la convivialité, au plaisir alors qu’on autorise les dérogations pour le travail ?

Emmanuel Macron a dit « on n’infantilise pas, on responsabilise ». Quelles conséquences sur la cohésion nationale ? Y-a-t-il un risque d’un conflit de générations ?

Pour respecter une règle, il faut qu’elle soit acceptée, il faut la comprendre. Il faut que le discours politique soit cohérent. L’interdiction des plages, des parcs au printemps dernier a été mal comprise et peu acceptée. Que dire du côté très règlementaire de la France ? On enchaine les mesures depuis des mois, avec sanction à la clé… C’est une spécificité française ?

Que dire de la démocratie sanitaire ? De la participation des citoyens aux décisions ? Le débat public sur ces questions est-il légitime ?

Avec nous pour en parler et pour répondre à vos questions, Jocelyn Raude, chercheur en psychologie sociale à l’Ecole des hautes études en santé publique, il est associé à plusieurs programmes de recherche nationaux et internationaux sur les comportements des Français face à l’épidémie de Covid-19, Karine Lefeuvre, juriste et vice-présidente du Comité Consultatif National d’Ethique, elle a co-dirigé l'ouvrage La démocratie en santé en question(s) et Pascal Picq, paléo-anthropologue et Maître de conférences au Collège de France.

Toutes vos questions et vos témoignages au standard de Radio France - 01 45 24 70 00 -, sur l'application France Inter et par e-mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com.

Les invités
  • Jocelyn RaudeChercheur en psychologie sociale à l’Ecole des hautes études en santé publique
  • Karine LefeuvreJuriste et vice-présidente du Comité Consultatif National d’Ethique
  • Pascal PicqPaléoanthropologue, maître de conférences au Collège de France
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.