Parmi les revendications des "gilets jaunes" figure le référendum d'initiative citoyenne. Sa mise en place est-elle réalisable ?

Le référendum d'initiative citoyenne est une revendication des "gilets jaunes"
Le référendum d'initiative citoyenne est une revendication des "gilets jaunes" © AFP / Geoffroy VAN DER HASSELT

C'est donc le nouvel acronyme dont tout le monde parle. Le R.I.C, le réferundum d'initiative citoyenne. 

Il s'agit de la réponse, à cette envie d'une meilleure démocratie. D'une meilleure implication. La réponse au fait que notre démocratie représentative, serait vieillissante désormais.

Mal adaptée. Trop éloignée du terrain. Et c'est vrai que c'est facile, ça a l'air facile. Et tellement frappé au coin du bon sens. 

Demandons leur avis aux citoyens plus souvent. Écoutons ce que les électeurs ont à dire entre les élections. Et quoi de plus simple qu'un référendum. Comme en Suisse ! Une fois qu'on a dit ça, d'accord. 

Mais à partir de quoi, on décide de lancer un référendum ? Quels garde-fous ? Parce que si l'on considère qu'un président n'est jamais élu que par à peine plus de la moitié des électeurs, tous les autres pourraient bloquer chaque loi, non ? Donc il faudrait un délai, avant d'avoir le droit de lancer un référendum ? Et le référendum révocatoire ? 

Est-ce que ça ne risque pas de mettre la démocratie en danger ? Qu'est-ce que nous sommes prêts à faire ? Qu'est ce que les députés sont prêts à voter ? Est-ce que tout ça est aussi simple?

l'appel des maires ruraux

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.