Dans son allocution télévisée hier soir, le président Emmanuel Macron a annoncé de nouvelles mesures fortes. Un plan exceptionnel de soutien aux entreprises a été mis en place. De plus, il a clarifié les mesures strictes de confinement : il faut rester chez soi.

Coronavirus comment s'organisent les entreprises ?
Coronavirus comment s'organisent les entreprises ? © Getty / paul mansfield photography

18h10-19h - Comment font les entreprises ? 

Le télétravail est désormais la règle. Néanmoins, pour certains, ce n'est pas possible. Le président a réaffirmé hier le soutien indéfectible de l'Etat pour les entreprises de toutes tailles. Une enveloppe de 300 milliards d'euros devrait être débloquée.

Pour d'autres, leur tâche est indispensable. C'est le cas des pharmaciens, des employés de la grande distribution, ou encore des chauffeurs de bus. Une liste a été établie et communiquée par le ministère de l'intérieur.

Comment cela va-t-il s'organiser ? Comment les indemnisations vont-elles être versées ? Qui peut en profiter ? Qu'en est-il des mesures concernant le chômage partiel ? Qui doit tout de même aller travailler ? Les magasins ont-ils assez de stocks pour ne pas risquer la pénurie ?

Pour répondre à vos questions en première partie :

  • Francis Palombi, président de la Confédération des commerçants de France
  • Jacques Creyssel, délégué Général de la Fédération du Commerce et de la Distribution (FCD)
  • Grégoire Leclercq, président de la fédération des auto entrepreneurs 
  • Jean-Claude Manuguerra, virologue, responsable de la cellule d'intervention biologique d'urgence à l'Institut Pasteur

19h20-20h - "Rester chez soi" : la règle qui peut sauver des vies 

Les mesures de confinement ont été précisées et durcies. Dorénavant, il faut se munir d'une attestation de déplacement dérogatoire pour tous nos déplacements indispensables. Le non respect de cette règle sera sanctionnée par une amende. Les forces de polices et de gendarmeries sont mobilisées sur le territoire à cette fin.

Quels sont les déplacements autorisés ? Les mesures de confinement sont-elles les mêmes sur l'ensemble du territoire, en ville comme à la campagne ? Que risque-t-on si l'on se déplace sans attestation ? Comment faire si l'on a pas d'imprimante ?

Pour répondre à vos questions en seconde partie :

  • Camille Chaize, commissaire de police, porte-parole du ministère de l’Intérieur
  • Anne-Claude Crémieux, Professeur en maladies infectieuses à l’hôpital Saint-Louis
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.