Anne Hidalgo, maire de Paris, a annoncé la fin des véhicules à essence dans les rues de Paris en 2030

On n'est pas tous seuls, à avoir des ambitions ambitieuses!

D'autres sont plus hardis que nous encore: plus de voitures à essence en 2030

En Allemagne, en Norvège, aux Pays-Bas. La Chine s'y met aussi. Nous en France, la limite est fixée à 2040. 10 ans plus tôt pour la ville de Paris.

Tout le monde y pense, tout le monde s'y met. Mais une vie sans essence, c'est plus d'électricité ? Mais est ce qu'on en a assez?  Il faut du Cobalt aussi. Et pour les batteries, du lithium.

L'idée c'est moins de pollution, ou moins de dépendance au pétrole ?   

Le monde change. On avance, on avance, on avance, mais peut on vraiment avancer sans essence ?  

Les invités
  • Jean-Pierre CorniouDirecteur général adjoint de Sia Conseil, auteur de plusieurs ouvrages sur le numérique, il enseigne le management des systèmes d'information à l'unversité Paris-Dauphine
  • Jean-Marc JancoviciIngénieur, Enseigant à Mines ParisTech, Associé de Carbone 4, Président du Shift Project
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.