des députés écologistes veulent interdire la corrida en france
des députés écologistes veulent interdire la corrida en france © reuters

Cruauté pour certains, tradition pour d’autres, la tauromachie divise l’opinion. En Espagne, suite aux élections municipales de 2015, la gauche radicale bannit cette pratique dans les villes conquises par Podemos. « Il fallait mettre un terme à ces pratiques obscurantistes » se défend Jordi Portabella, élu indépendantiste à Barcelone. Ces mesures représentent cependant bien la tendance actuelle : 60% des Espagnols n’adhèrent pas à la tauromachie.

En France, cet art ancestral est tout autant contesté : 48% des Français sont pour l’interdiction globale des corridas. Exception du code pénal condamnant la souffrance animale, nombreux sont ceux qui voudraient l’abolir. Ce combat a viré au sang en 2011 lors d’une manifestation anti-corrida à Rodilhan, faisant écho au classement de la tauromachie au patrimoine culturel immatériel de la France par Frederic Mitterrand quelques mois auparavant. Des actions de différentes associations contre la torture animale sont régulièrement menées et ont contribué à son retrait du patrimoine culturel, datant du mois de juin dernier. Néanmoins, la tradition perdure avec le soutien de son premier défenseur : Manuel Valls.

Devons-nous considérer la tauromachie comme de la torture animale ? La tradition serait-elle au-dessus des lois ? La tauromachie attire-t-elle encore les foules ? La tauromachie est-elle vraiment ancrée dans notre tradition ? Et vous, pensez-vous que la tauromachie a encore sa place dans notre société ?

Vos questions dès 18h30 au 01 45 24 70 00 et dès maintenant sur le site de l'émission et les réseaux sociaux, Facebook et Twitter, #telsonne

Invités :

André Viard, ancien Matador, président de l’Observatoire national des cultures taurines

Christophe Marie, Directeur Pôle protection des animaux à la Fondation Brigitte Bardot

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.