L'impôt sur le revenu serait prélevé à la source à compter de janvier 2018,selon un projet présenté au gouvernement ce mercredi. Que changerait ce nouveau mode de perception de l'impôt ?

jean-marc ayrault estime que le prélèvement de l'impôt à la source serait plus simple
jean-marc ayrault estime que le prélèvement de l'impôt à la source serait plus simple © reuters

Attention, ce n’est pas le grand soir fiscal ! Non, juste une réforme de la collecte de l’impôt sur le revenu.

Mais c’est pourtant déjà une mini révolution : puisqu’en 2018, nous, contribuables ne paierons plus nos impôts sur nos revenus de l’année précédente, mais nous nous en acquitterons en temps réel. Chaque mois, il sera donc directement retenu sur notre fiche de paie en plus de nos cotisations sociales ou de la csg, le montant de notre impôt

Facile à dire, pas forcément si facile à faire… d’ailleurs, si le principe de la retenue à la source a bien été confirmé hier par le ministre de l’économie michel sapin, « processus irréversible » a-t-il dit, son application pratique est encore entouré d’un grand flou.

Comment ça marche exactement ? Qui va prélever l’impôt ? Quid de la confidentialité de données personnelles si ce sont les entreprises qui sont chargées de cette comptabilité ? Quid des niches fiscales, des non-salariés qui ont des revenus irréguliers, et enfin, l’année de transition, dite « année blanche », elle est blanche pour qui exactement ?

Vos questions dès 18h au 01 45 24 7000, ou dès maintenant sur le site internet, la page Facebook et Twitter, #telsonne

Invités :

- Marc Wolf, ancien directeur adjoint à la Direction générale des Impôts, puis à la Direction de la législation fiscale, membre du think-thank Terra Nova

- Henry Sterdyniak, économiste, chercheur à l’OFCE, membre des Economistes Atterrés__

- Robin Rivaton , économiste, membre du conseil scientifique de Fondapol

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.