De moins en moins d’enseignants. Les récents résultats du Capes le certifient. Salaires trop faibles, formation peu attrayante, inadaptée, trop difficile, accompagnement des jeunes quasi-inexistant ; comment expliquer la crise du recrutement dans l’enseignement ?

Les derniers résultats du Capes confirment la tendance. Le métier d'enseignant suscite de moins en moins de vocations
Les derniers résultats du Capes confirment la tendance. Le métier d'enseignant suscite de moins en moins de vocations © AFP / Thierry Zoccolan

On a toutes et tous des souvenirs avec des profs marquants, des vocations nées d’un ou d’une prof. On aime bien s’en souvenir quand on croise nos plus vieux amis. 

Et pourtant, derrière la belle image du prof passionnant qui change nos vies, il y a une vraie crise de vocation.

Le Capes ne fait pas le plein. Les admis sont moins nombreux qu’ils devraient être en lettres classiques, en Allemand, en maths ou en lettres modernes notamment. 

Mal payés, objectivement, 1 400 euros en début de carrière. C’est peu. 

Comment devenir prof ? Qu'est qu'un bon prof ? Que manque-t-il pour que les profs soient tous bons ? Quels bons profs avez-vous croisé dans votre parcours scolaire ? Comment expliquer cette crise de vocation ? 

A vous de nous le dire ! 

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.