Il y aurait 720 000 familles recomposées, en France. Une situation qui n’est pas toujours simple pour les pour les beaux-parents comme pour les enfants. Pas facile de s’entendre dire « t’as rien à dire, t’es pas mon père, tais-toi, t’es pas ma mère. » Quelle responsabilité peuvent-ils endosser ?

Il n’est jamais facile de se retrouver dans le rôle du beau-père ou de la belle-mère. Il n’est pas évident non plus de vivre avec un compagnon ou une nouvelle compagne lorsqu’on a déjà des enfants et quand il ou elle en a aussi. 

Pour un enfant, il est compliqué d’accepter l’autorité d’un nouveau venu. Ces situations concernent de plus en plus de monde. D’après l’INSEE, il y aurait 720 000 familles recomposées en France. Un million et demi d’enfants seraient concernés, soit un mineur sur dix. 

On en parle avec Jean-Pierre Rosenczeig, auteur de « rendre justice aux enfants – un juge témoigne » ; le psychiatre et psychanalyste Serge Héfez et Marie-Luce Lovane, fondatrice du « club des marâtres »

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.