Avec la chanteuse Angélique Kidjo, nous verrons comment les artistes africains s’impliquent dans la lutte contre le coronavirus. L’Afrique s’en sort beaucoup mieux que ce que l’on pouvait craindre, mais attention à ne pas crier victoire trop vite nous dira Yap Boum, épidémiologiste à Yaoundé.

La béninoise Angélique Kidjo s’implique dans la lutte contre le coronavirus à travers sa fondation Batonga, au Bénin. La chanteuse a repris le tube "Pata Pata", de la sud-africaine Miriam Makeba, en adaptant les paroles pour expliquer les gestes barrières. Cette initiative de l’Unicef, à l'intention du continent africain, intervient alors même que la situation sanitaire semble y être maîtrisée.

La catastrophe a-t-elle été évitée en Afrique ? Le continent ne compte officiellement que 2765 décès et un peu plus de 80 000 cas détectés. Les pays commencent à assouplir les mesures de confinement, adoptées très tôt. L'OMS reste néanmoins sur ses gardes, le pic épidémique est prévu pour début juin.

Avec nous pour en parler

Angélique Kidjo est une chanteuse béninoise. Elle s'applique à mettre sa notoriété au service de causes, notamment l'éducation en collaboration avec l'UNICEF. Dans ce but, elle a créée The Batonga Foundation.

Yap Boum est épidémiologiste à Yaoundé, au Cameroun. Il enseigne la microbiologie dans les facultés de Yaoundé, de Douala et à l’université de Virginie (États-Unis).

Mais aussi :

Le virus sur la carte par Pierre Benazet. En Belgique, le taux de mortalité est exceptionnellement élevé, au point d'être proche de celui atteint pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Foule continentale par Caroline Gillet, le journal des (dé)confinés du monde entier (en intégralité ici). Angela est originaire de Macédoine. Elle était en stage en France au mois de mars, à l'annonce du confinement, et a décidé de rentrer retrouver ses parents à Skopje.

Le monde d'après, par Jean-Marc Four. Taïwan compte bien récupérer son statut d'observateur à l'Organisation Mondiale de la Santé.

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.