Evolution du bénévolat et du tissu associatif en France
Evolution du bénévolat et du tissu associatif en France © Radio France

Allô SOS détresse-amitié, je vous écoute » Le père-noël est une ordure.

Vous connaissez sans doute la suite du film… Mais ce que vous ignorez peut-être, c’est que vous êtes 16 millions de bénévoles en France, à vous engager ponctuellement ou régulièrement dans des associations, collectivités ou ONG.

Vous êtes de plus en plus nombreux à donner de votre temps au service des autres en France ou à l’étranger, de plus en plus jeunes aussi. C’est la génération qui subit le plus la crise, celle des 15/35 ans, qui éprouve le plus le besoin de s’investir. L’engouement pour le service civique en est la meilleure preuve.

L’engagement apparait comme un secteur à l’abri de la crise

Pas si simple, car dans le même temps, les ressources se font de plus en plus rares, les bénévoles sont plus « zappeurs » qu’investis sur le long terme, et parfois le bénévolat ressemble à s’y méprendre à un boulot déguisé… mais non payé !

Alors, comment encourager cette générosité mais aussi peut être mieux l’encadrer ? Comment faire de cet altruisme un outil de solidarité pour les autres et peut être aussi un atout pour mieux s’insérer soi-même ?

Nous attendons vos questions au 01 45 24 7000, sur franceinter.fr, et sur Facebook et Twitter au hashtag #TelSonne.

Avec comme invités :

François Chérèque, Président de l’Agence du service civique. Inspecteur général des Affaires sociales.Nadia Bellaoui, Présidente du Mouvement associatif (regroupement des fédérations d’associations).Aude Messean, Co-fondatrice et Présidente de l’association Pari solidaire et du réseau COSI, Cohabitation Solidaire Intergénérationnelle.Bernard Pinaud, délégué général du CCFD, comité catholique contre la faim et pour le développement-Terre Solidaire (CCFD-Terre Solidaire). A voir également, la Semaine de la solidarité internationale.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.