Cette crise-là sera venue d’où on ne l’attendait pas : l’éruption d’un volcan islandais et le nuage de poussières, qu’il a provoqué a entraîné une paralysie quasi-totale du trafic aérien sur l’Europe, la colère de dizaines de milliers de voyageurs en partance ou sur le retour, des conséquences économiques de grande ampleur pour les compagnies aériennes, les agences de tourisme et les voyageurs eux-mêmes…

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.