En cette fin de semaine, Alain Finkielkraut insulté. Cette nuit, à Quatzenheim en Alsace, un cimetière profané. Et des chiffres qui explosent, ceux de l'antisémitisme en France. Des rassemblements sont organisés dans tout le pays ce soir. Y a-t-il une réelle prise de conscience de l'antisémitisme en France ?

Des rassemblements contre l'antisémitisme sont organisés partout en France ce soir
Des rassemblements contre l'antisémitisme sont organisés partout en France ce soir © AFP / JACQUES DEMARTHON

C'est important ce qui se passe ce soir en France, Place de la République et ailleurs, important aussi ce que nous sommes tous collectivement capables de montrer, ou pas, ces derniers jours. Il y a donc eu les insultes, les graffitis dégueulasses, l'arbre d'Ilan Halimi arraché, et puis, aujourd’hui encore, une profanation de cimetière. Voilà où nous en sommes… j'allais dire, voilà où nous en sommes revenus. Mais en fait non, parce que l'antisémitisme en France n'a jamais disparu. Il sait réapparaître à de multiples occasions, peut-être entraîné par d'autres forces.

Nous essayerons de comprendre si le contexte de rébellion, d'anti-parlementarisme dans lequel nous sommes aujourd’hui est un critère aggravant. En tout cas, un mouvement sans tête, ni direction, qui a fait sauter toutes les vigilances. On entend dans la rue désormais ce que l'on lit sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui donc, on marche dans la rue, Emmanuel Macron, parle de réponse : "On prendra des actes, on prendra des lois et on punira" a-t-il dit. Est-ce cela, la réponse ?

Posez vos questions ce soir à nos invités au 01 45 24 7000 : 

  • Marie-Anne Matard-Bonucci, historienne, professeur à Paris 8, spécialiste du fascisme et de l’antisémitisme.
  • Denis Peschanski, historien, spécialiste de la mémoire de la Seconde Guerre mondiale.
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.