Barcelone, Dubrovnik ou Budapest... Dans ces capitales, les voyageurs ne sont plus les bienvenus. Perte d'authenticité, visites en masses, trop-plein de déchets sont invoqués par les détracteurs du tourisme. C'est pourtant une activité très lucrative pour certaines villes. Alors, bénédiction ou fléau ?

Il y a-t-il trop de touristes ?
Il y a-t-il trop de touristes ? © Getty / Walter Zerla

Jeter une pièce dans la fontaine de Trevi, admirer les fortifications qui ont accueilli le tournage de Game of Thrones en Croatie, s'envoler pour une plage paradisiaque... Non seulement cela fait rêver, mais c'est aussi de plus en plus facile grâce à l'uberisation du logement et aux vols low cost. Mais peut-être plus pour longtemps...

Car, conséquence de cette accessibilité, le tourisme depuis quelques années est exponentiel, bien qu'en léger ralentissement en 2019. Les années 2017 et 2018 ont signé respectivement 6 et 7% d'augmentation des flux touristiques...

Ce sont les riverains qui tirent la sonnette d'alarme, exaspérés par le tourisme de masse qui dénature, selon eux, leurs villes. Où parfois, comme sur les murs de Barcelone, on peut lire : « Tourists : go home »... Mais c'est aussi le cas pour certains espaces naturels, comme le col du Mont Blanc, assailli par les marcheurs, ou les villes balnéaires, à l'instar du Grau-du-Roi, en France - où plus de 80% des logements sont des résidences secondaires...

Et leurs griefs sont nombreux. Entre les loyers qui flambent, la hausse du coût de la vie, les centre-villes surpeuplés et les déchets qui s'entassent, bon nombre de problématiques urbaines sont mises sur le compte du tourisme...

La « tourismophobie » est-elle en train de se développer ?

Faut-il réguler le tourisme, imposer des quotas comme le font certaines villes ? Ou peut-on envisager imposer une réglementation pour les plateformes de logement et le low cost ?

Cette activité n'est-elle pas une aubaine pour certaines économies nationales ? 

Toutes vos questions et vos témoignages au standard de France Inter - 01 45 24 7000 - par e-mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com

Les invités

Josette Sicsic, Directrice et rédactrice en chef du magazine Touriscopie

Jean-Pierre Mas, Président des Entreprises du Voyage

Thomas Daum, Professeur de géographie. Coauteur _du Voyage rêvé au tourisme de masse (_CNRS Editions)

Les invités
  • Josette SicsicDirectrice et rédactruice en chef de "Touriscopie", espace de veille sociologique et marketing des professionnels du tourisme et des loisirs
  • Thomas DaumProfesseur de géographie
  • Jean-Pierre MasPrésident des Entreprises du Voyage
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.