montée des eaux à Rivesaltes
montée des eaux à Rivesaltes © France Bleu Roussillon

La température monte et…le niveau des mers, aussi !

De combien ? D’ici 2100, de 55 cm à 1 mètre 20, peut-être de 3 à 5 mètres même dans les décennies suivantes.

Résultats : des côtes qui s’érodent, des îles englouties, des terres submergées , des villes entières sous l’eau. Une nouvelle physionomie pour notre planète terre se dessine, loin de chez nous parfois, certes, au Bengladesh par exemple, mais sur notre propre territoire aussi. L’ile de Ré, l’ile d’Oléron ou encore Quiberville en Seine maritime doivent déjà faire face à la montée des eaux.

Au bas mot 300 millions de personnes seront concernées par cette nouvelle géographie , ceux que l’on appelle déjà les « réfugiés climatiques ». Cette montée des eaux aura donc forcément des répercussions humaines, économiques, sociales et politiques, mais elle aura aussi des conséquences sur la biodiversité car ce sont toutes les espèces animales ou végétales de certains éco systèmes qui pourraient se trouvées menacées.

Alors ? On boit la tasse ? On fuit ou on résiste ? Des solutions existent. Solutions globales évidemment pour lutter contre le réchauffement climatique en sortant de la logique productiviste qui a été la nôtre jusqu’ici, solutions d’espèces aussi : comment construire, reconstruire, bétonner parfois, pour se protéger de la montée du niveau des mers et des océans ?

Bref, que peut l’homme face à une élévation des eaux dont il est lui-même largement responsable ?

A la veille de la première journée spéciale sur France inter consacrée au climat, le Téléphone Sonne ouvre le bal ce soir avec vos questions.

Je vous attends au 01 45 24 7000, et sur les réseaux sociaux, Franceinter.fr, facebook et sur twitter #telsonne

Invités :

Hervé le Treut, Climatologue. Professeur à l’Université Pierre et Marie Curie et à l’Ecole Polytechnique.

Laurent Labeyrie , Paléo-océanographe. Il a collaboré aux rapports du GIEC. Il publie «Submersion, comment gérer la montée du niveau des mers» chez Odile Jacob.

Emmanuelle Réju, journaliste spécialiste Environnement au journal La Croix .

A l'occasion de la journée spéciale climat vendredi 20 janvier sur France Inter.

Pour aller plus loin

La page "Climat 2015" sur le site du journal La Croix.

Quand la mer monte, une diffusion de La Tête au carré, l'émission scientifique de France Inter.

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.