Les poursuites se multiplient. Du Chef de l'Etat aux policiers en passant par les hauts fonctionnaires, les injures à représentants de l'autorité publique sont parfois lourdement condamnées. Plusieurs voix s'élèvent pour réclamer la dépénalisation du délit : pourquoi cette injure-là devrait-elle être plus sévèrement punie que l'injure à n'importe quel citoyen ? Invités : - Laurence Mollaret, Vice-Présidente du Syndicat de la Magistrature - Jean-Jacques Reboux, Fondateur du Codedo (COllectif pour une DEpénalisation du Délit d'Outrage) et co-auteur de "Lettre au Garde des Sceaux pour une dépénalisation du délit d'outrage" aux Editions Après la Lune - Francis Masanet, Secrétaire Général de l'UNSA-Police

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.