L'accident de Gênes soulève beaucoup de questions sur l'entretien du réseau autoroutier italien et européen. Et en France ? Etat des ponts, routes et voies ferrées, on fait le point ce soir au Téléphone sonne.

Le viaduc de Millau
Le viaduc de Millau © AFP / ERIC CABANIS

Un tiers des 12 000 ponts français du réseau national non concédé aux sociétés autoroutières nécessite des réparations, et 7% seraient même très fragilisés. Ce sont les chiffres d'un rapport remis à la ministre des Transports en juillet, ressorti dans la presse après l'effondrement du pont Morandi à Gênes mardi 14 août. 

Si la construction des ouvrages français est fiable, des critiques émergent quand à leur suivi et leur entretien. 

Quel est l'état de nos routes, ponts et voies ferrées ? 

Les crédits consacrés aux infrastructures sont-ils suffisant ? 

Comment mettre en place une sérieuse surveillance des ouvrages français ? 

Avec nous pour en parler : Philippe Duron, président du Conseil d’orientation des infrastructures, à l’origine du rapport Mobilités du quotidien : répondre aux urgences et préparer l’avenir, remis en février dernier à Elisabeth Borne, Pierre Calvin, Président de l’Union des syndicats de l'industrie routière française et Anne Bernard-Gély, directrice générale de l’Association Technique de l’Industrie des Liants Hydrauliques (ATILH).

Vos questions et témoignages au 01 45 24 70 00 !

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.