Facteur clé d’insertion des jeunes dans le monde du travail, l'apprentissage est marqué par une méfiance généralisée. Un projet de réforme est attendu pour le printemps 2018. Le gouvernement préconise de confier plus de responsabilités aux entreprises et d'adapter l'offre d'apprentissage aux aspirations des jeunes.

Comment favoriser l'apprentissage, véritable tremplin vers l'emploi?
Comment favoriser l'apprentissage, véritable tremplin vers l'emploi? © Getty / Hero Images

" Si tu travailles mal à l'école, tu vas finir en apprentissage"...

Mal perçu, mal vécu, mal connu de ceux qui gagneraient à être apprentis, de leurs parents, des enseignants, des entreprises, alors qu'on essaie, depuis longtemps, de changer cette image. 

En citant l'exemple allemand ou autrichien, en mettant en avant des chiffres - 7 apprentis sur 10 décrochent un contrat de travail - les murs sont durs à abattre. 

Pour autant, cette fois encore, le gouvernement s'y préoccupe. La réforme de la formation professionnelle comporte un gros volet apprentissage qui doit casser tous les préjugés et les freins.

Comment rendre l'apprentissage plus attractif ?
Comment faire comprendre qu'on ne parle pas seulement des boulangers ou des charcutiers, mais que mille métiers sont concernés ? Que penser du débat qui fâche ? Confier l'apprentissage aux branches professionnelles plutôt qu'aux régions ?  

A vous de nous le dire.
A vous de poser vos questions.
Soyez les bienvenu.e.s

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.