La MIVILUDES, Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires, vient de rendre public son Rapport 2008, dont il ressort que les sectes cher- chent à profiter du marché de "l'épanouissement personnel" en utilisant certaines pratiques et méthodes tirées des psychothérapies non conventionnelles ou déviantes Invités : - Georges Fenech, Président de la Miviludes - Catherine Picard, Présidente de l'Unadfi, Union nationale de défense des familles et de l'individu victimes de sectes - Arnaud Esquerre, sociologue, Chercheur à l'EHESS, qui publie "La manipulation mentale, sociologie de sectes en France" aux Editions Fayard

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.