Suite à un accident de la route, Vincent Lambert est en état végétatif depuis 11 ans et sa famille se déchire sur son maintien en vie. Ce matin, le CHU de Reims, où il est hospitalisé, a interrompu les traitements. L'occasion de parler de la fin de vie ce soir au Téléphone sonne : posez vos questions au 01 45 24 7000

L'arrêt des soins à Vincent Lambert en état végétatif depuis 11 ans a démarré ce matin au ChU de Reims
L'arrêt des soins à Vincent Lambert en état végétatif depuis 11 ans a démarré ce matin au ChU de Reims © AFP / FRANCOIS NASCIMBENI

Fin de vie : on en parle ?

Il y a des histoires, il y a des gens dans l'actualité qui nous accompagnent dans nos compréhensions d'un sujet, qui nous aident à avancer pour nous faire une opinion. Des histoires qui nous confrontent à nos choix, à nos peurs. L'affaire Vincent Lambert est définitivement de celle là.

Nous vivons avec lui depuis des années : le débat sur la fin de vie, les lois Léonetti, qui deviennent Léonetti-Cleys. C'est avec lui, qu'on apprend très concrètement ce que sont les directives anticipées, avec lui qu'on s'interroge sur la fin des souffrances. Qu'est-ce que ça veut dire, mettre fin à des souffrances ? Avec lui, on se surprend à réfléchir sur le sens qu'on donne à la vie, et donc, au choix de notre mort.

Cette semaine, qui commence par l’arrêt des traitement, pour Vincent Lambert sera éprouvante pour tout le monde. On dit beaucoup de choses, on confond beaucoup de choses, les cas, les situations, les mots dans tous les sens : Acharnement thérapeutique, euthanasie, handicap, état de conscience... Chaque cas est singulier, chaque décision est singulière, mais ce que nous aura appris collectivement Vincent Lambert, c'est bien que ces questions nous concernent tous. Ce débat, en France, n'a pas été expurgé suffisamment, on a tous besoin qu'on nous réexplique ce qui pourrait se passer pour nous, ou ce qui ne se passera jamais sans notre accord. Il est temps de mettre des mots sereins sur ces questions, et c'est ce qu'on va faire ce soir.

Posez vos questions à nos invités au 01 45 24 7000 : 

  • Véronique Fournier, médecin, directrice du centre d’éthique clinique de l’hôpital Cochin, et présidente du Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie.
  • Danielle Messager, spécialiste santé à France Inter
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.